Unccas


  COMMUNIQUÉ DE PRESSE




La lutte contre l’exclusion : 1er champ d’intervention des CCAS et CIAS


Paris, le 18 mai 2011


L’UNCCAS, l’association des élus locaux de l’action sociale, a publié ce 18 mai les résultats d’une enquête* approfondie sur les champs d’intervention des centres communaux et intercommunaux d’action sociale (CCAS et CIAS). Etablissements publics, les CCAS et CIAS du réseau national couvrent les besoins en équipements et services sociaux de proximité de plus de 44 millions de citoyens, en métropole et outre-mer.



Principaux champs d’intervention
Les CCAS/CIAS interviennent principalement dans les champs suivants, par ordre décroissant : la lutte contre l’exclusion, l’aide à domicile, la prévention et l’animation pour les personnes âgées, la gestion d’établissements d’hébergement pour personnes âgées, le soutien au logement et à l’hébergement, la petite enfance, l’enfance/jeunesse, le soutien aux personnes en situation de handicap.

La lutte contre l’exclusion en tête
Ce domaine est cité par 81 % des CCAS/CIAS. L’aide alimentaire est le premier type d’action menée. Fait marquant, ce sont ensuite les services d’accès à la culture et aux loisirs qui sont cités par près de 1000 CCAS/CIAS, devant le soutien à la gestion budgétaire, l’insertion professionnelle, l’accès aux soins ou la lutte contre l’illettrisme. Enfin, près d’un quart des CCAS/CIAS ont fait du logement/ hébergement un de leur axe d’intervention majeur, principalement via la gestion de dispositifs d’urgence.

Personnes âgées : prévention, animation et gestion d’établissements...
indispensables dans le débat sur la dépendance !

Un CCAS sur deux gère au moins un service d’aide à domicile, principalement au travers du portage de repas, des services d’accompagnement et/ou de téléalarme. Très engagés dans la prévention et la lutte contre l’isolement, les CCAS gèrent 719 foyers restaurants et participent à la quasi totalité des centres locaux d’information et de coordination (CLIC) du pays. Ils sont également gestionnaires de nombreux établissements pour personnes âgées dépendantes (pour un tiers d’entre eux) et de logements foyers (57 % des logements foyers publics français dépendent des CCAS/CIAS).

Petite enfance : peu de gestionnaires mais beaucoup d’équipements
Présents majoritairement sur de petits territoires, les CCAS/CIAS gèrent un établissement d’accueil de jeunes enfants sur 5, principalement des structures multi-accueils. Les CIAS s’investissent proportionnellement davantage dans ce champ que les CCAS (32% contre 14 % des CCAS).

Réunis dans la toute nouvelle édition de l’UNCCAS intitulée Enquêtes et observations sociales, ces résultats contribuent à réaffirmer le rôle indispensable du service public de proximité en termes de prévention et de lien social, dans un contexte de forte progression de la demande sociale qui appelle à la mobilisation de tous.

* Enquête menée de mars à novembre 2010 auprès des 3827 adhérents du réseau national, dont 86%
  ont répondu



Contact
Hélène-Sophie Mesnage, 03 20 28 07 55, hsmesnage@unccas.org

A propos de l’UNCCAS
- Fondée en 1926, l’UNCCAS est la seule association en France représentant les élus communaux et intercommunaux en charge des affaires sociales et leur CCAS/CIAS.
- Le réseau national regroupe 3850 CCAS/CIAS (au 1er mai 2011), soit quasiment toutes les villes de plus de 10 000 habitants, 80% des villes de 5000 à 10 000 habitants et plus de 2000 CCAS de petites communes.
- Etablissements publics locaux, les CCAS représentent un budget consolidé de 2,6 milliards d’euros et emploient près de 110 000 personnes.